À propos

S’arrêter
Observer
Réfléchir
Analyser
Proposer
Voici BiarritzMania

Né les pieds dans les vagues de l’Atlantique, je n’ai jamais pu quitter Biarritz plus de quelques mois.
Je terminais mes études à Strasbourg et étais déjà père d’une petite fille de 6 mois ; le vent se lève sur cette cité d’où il est généralement absent ; mais un vent glacial, soufflant le long du Rhin depuis la Mer du Nord ; ni une ni deux, je sors, ma fille sous le bras, et la hisse haut au-dessus de ma tête, il fait -15° : « Regarde ! Ce vent vient de chez nous ! ». Elle m’a pardonné depuis ce pieux mensonge, cette ville est définitivement la sienne. La leur, puisque ses deux sœurs sont nées au pied des Pyrénées.
Revenu à 27 ans pour travailler au développement culturel des Pyrénées-Atlantiques, pour le Ministère de la Culture et le Département, puis-je l’avouer ? il ne se passait pas de semaine sans que je trouve une raison (valable !) d’avoir un rendez-vous qui me permette de « faire le tour des côtes », cette coutume quotidienne très biarrote que peu comprennent mais beaucoup nous envient.
Il sera donc question ici de Biarritz, évidemment, mais on s’autorisera quelques vagabondages voire divagations, sur des sujets plus généralement importants et qui nous tiennent à cœur : l’art ou la culture, pour n’en citer que deux… presque au hasard.

La photo de bandeau, Le Lac Marion au début de l’Automne, nous est amicalement confiée par notre compagnon, ene bideko lagunak, Jean-Marc Bordenave.