Enquête publique Ocean Start Lettre à un enquêteur sous influence

Par Philippe Etcheverry
Philippe Etcheverry est animateur du Comité de Défense Ilbarritz-Mouriscot

La lecture des conclusions de votre enquête a soulevé un tollé de commentaires indignés : parti-pris, aucun recul, tendancieuses, orientées… Où est donc « la synthèse des observations écrites et orales recueillies au cours de l’enquête afin de permettre au commanditaire de l’enquête d’avoir une connaissance aussi complète que possible des préoccupations ou suggestions exprimées par le public ayant participé à l’enquête » préconisée par le Mémento Pratique du Commissaire Enquêteur ? Plus de 200 observations (vous m’aviez avoué avoir été surpris par le nombre) que vous m’aviez souligné être de qualité et non « un simple copié-collé », mais qui dans votre synthèse devient l’effet d’un « suivisme des idées propagées par l’opposition municipale dans la perspective des élections de 2020 » ! Refrain qui revient régulièrement dans vos lignes : pour vous, le rejet du projet n’est que politique, attisé par « des leaders d’opinion… polluant l’objectivité du débat » !
Et comme dans le lot des observations vous avez eu du mal à trouver des avis favorables, vous évoquez « des réflexions plus constructives exprimées par des personnes rencontrées lors des permanences mais qui n’ont pas laissé de traces écrites ». Comme par hasard !

Beaucoup de ceux qui se sont donné la peine d’écrire avancent des propositions concrètes et pleines de bon sens comme l’alternative de la pépinière de start-up de l’avenue Kennedy ou les terrains Barroilhet au bord de la technopole d’Izarbel, options dont vous ne faites aucun cas bien qu’elles cochent toutes les cases et même davantage.
Sauf qu’elles ne se situent pas en face de la Cité de l’Océan et ne concourent pas à la «synergie » avec ce centre ludo-pédagogique. Comme si la création d’un centre d’études sur la vie au temps des gaulois nécessitait la proximité du Parc Astérix ! On aurait pu le comprendre s’il s’était agi de rapprocher le centre de biomimétisme marin du Musée de la Mer, sur le plateau de l’Atalaye… Mais qu’ajoutent au projet le voisinage des projections de vidéo sur les fonds marins ou le surf en réalité augmentée proposés à la Cité de l’Océan ? Rien, bien sûr si ce n’est l’obtention d’une étiquette scientifique apposée au grand flop que constitue ce vaisseau fantôme et qui lui permettrait de quémander de nouvelles et indispensables subventions à son maintien à la surface.

Un mail compromettant

Ainsi vos conclusions confirment l’influence qu’a exercée sur vous Bernard Tourret, responsable du service de l’urbanisme à la mairie de Biarritz : « Nous étions en train de regarder mais votre réponse paraît parfaite » vous répondait-il par mail à notre demande de réunion publique que vous aviez rejetée ! Un courriel qui n’aurait jamais du me parvenir !
La loi précise que vous êtes autorisé à consulter le donneur d’ordre seulement pour l’organisation matérielle du débat ! Et non pour décider ou pas de son opportunité.

Rendez vous mercredi 25 Septembre
pour la séance du Conseil Municipal de Biarritz

Philippe Etcheverry

Pour mieux comprendre et en savoir plus :
la page Facebook du Comité de Défense Ilbarritz-Mouriscot
article Ocean Start du 1 août 2019
sur le projet biarrot décortiqué, The blond biarrote
sur le 
CEEBIOS
sur le 
Wyss Institut
et un peu d’histoire des combats écologiques locaux, 
De l’eau, de la Terre et du Vent

Un commentaire sur “Enquête publique Ocean Start Lettre à un enquêteur sous influence

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s