Bloc-notes 2

MBS – ©Bandar Algaloud Handout/EPA/MAXPPP

L’Arabie saoudite annonce avoir exécuté quatre-vingt-un condamnés à mort en une seule journée.
L’Iran a envoyé un missile sur le Kurdistan irakien.
Au même moment, en République démocratique du Congo, le déraillement d’un train de marchandises fait soixante quinze morts, tous passagers « clandestins ».
Quelques jours auparavant, la Corée du Nord avait testé un nouveau missile en Mer du Japon.

C’est chouette une guerre. Ça permet ailleurs d’assassiner à tout va sans se faire remarquer. Bien pratique.

*****

Dans son dernier livre1, Frédéric Beigbeder évoque un problème crucial : « George Orwell s’est trompé. La bonne date c’était 2020 ». Que voilà la réflexion d’un grand esprit qui nous fait bigrement avancer !

*****

Plus besoin de passe vaccinal ni de masque. Ce président de la République tient parole : il nous libère.
La diplomatie française déploie de grands efforts : Moscou, Kiev, Versailles, Poutine, Zelensky, Sholz et les autres. L’effet drapeau : ce président de la République tient parole : il nous protège.
Le point d’indice des fonctionnaires va augmenter. Ce président de la République tient parole : il est généreux.

Delacroix – La Liberté guidant le Peuple (1830)

Le gouvernement baisse le prix des carburants. Ce président de la République tient parole : il nous préserve.
Un ministre annonce que le gouvernement « est prêt à aller jusqu’à l’autonomie » de la Corse. Ce président de la République tient parole : il est un grand démocrate.
L’État s’empare de l’épineux dossier des EHPAD. Ce président de la République tient parole : il est… il est… il est très bien.

Il faut absolument que j’achète une canne à pêche d’ici au 10 avril.

*****

Avant, pendant et après les apparitions télévisées de leurs champions, les équipes des candidats s’écharpent sur l’égalité plutôt que l’équité, ou l’inverse, je ne sais plus. La sempiternelle opposition entre justice distributive et justice commutative : Aristote Président !

*****

Deux titres, l’un au-dessous de l’autre, dimanche. J’ai distraitement omis de noter dans quel journal. Que leurs auteurs m’excusent de ne pouvoir les nommer.

Peu m’importe le sujet, je suis toujours choqué quand je tombe sur des titres comme ceux-là ou sur la même appellation en cours de texte. La seule période de l’Histoire où la France s’est dénommée État français, c’est sous le régime de Vichy, de juillet 40 à août 44. C’est à dessein que les nationalistes corses emploient l’expression. La reprendre telle quelle, par ignorance ou par facilité, c’est donner corps à la gravité de ce qu’elle induit. Tant d’autres possibilités s’offrent aux journalistes et éditorialistes : la France, la République, la République française, le gouvernement, que sais-je ? La République est grande ; l’État français fut pitoyable. C’est bien cela que signifient les nationalistes corses et basques.

*****

Marioupol, ville martyre. Mikolayiv, ville martyre. Kyiv, ville martyre. Kharkiv, ville martyre. C’est le bon moment : BHL se promène dans Odessa, tout sourire sous l’œil des photographes.

*****

Ah ! Pour le Biarritz Olympique, on attend la suite ; c’est tout de même plus important que toutes ces péripéties. Après que Blanco a placardé sa curieuse convocation, chacun fourbit ses armes et compte ses troupes. Le président Couzinet est un modèle de taiseux tandis que la mairie fait le dos rond. Bon, va falloir sortir du bois, là.

*****

A propos de cette guerre en Ukraine, Flaubert : « J’aimerais mieux avoir peint la chapelle Sixtine que gagné bien des batailles. Ça durera plus longtemps et c’était peut-être plus difficile ».
Et au sujet des trois millions de réfugiés : « on emporte, quoi qu’en ait dit Danton, la patrie à la semelle de ses talons et l’on porte au cœur, sans le savoir, la poussière de ses ancêtres morts ».

1 F. Beigbeder, Un Barrage contre l’Atlantique, éd. Grasset, Paris, 2022

2 commentaires sur “Bloc-notes 2

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s